Love Systems à la Télé

November 15th, 2010 No comments

RDI était à un de mes séminaires cet été. Voici un apperçu de l’épisode.

Vous pouvez écouter l’épisode en entier au 109-tv.com

Categories: Séduction Tags:

Bootcamp en Français à Montréal

October 31st, 2010 No comments

Messieur,

Je suis sur le point d’afficher un Bootcamp en Français à Montréal très bientôt. N’hésitez pas à m’écrire ( biskit@lovesystems.com ) pour obtenir de plus amp les informations sur les services de Love Systems.

Rappelez-vous que je suis également disponible pour des consultations individuelles ou de petits groupes.

Il me fera plaisir d’ entrer en communication avec vous afin de disctuter de vos besoins.

Au plaisir,

Pierre-Olivier

Categories: Séduction Tags:

L’amour à tout prix. Ce samedi 19h30 sur RDI

October 28th, 2010 No comments
Quoi de mieux qu’une présence sur l’un des plus important media Québecois pour récupérer d’un crash de serveur!
Ce Samedi à 19h30 (heure de l’Est), vous pourrai m’ appercevoir parler de LoveSystems sur les ondes de RDI.
Dans le cadre de l’émission 109 (sang neuf), une émission qui expose les nouvel les tendances de société, la journaliste Marie-Hélène Chenier expose les nouvelles tendances par rapport aux rencontres amoureuses. Cette dernière est venue observer ce qui se passait lors d’un Bootcamp de LoveSystems, cet été à Montréal.
L’art de la séduction se perd dans une culture fragmentée par les communications virtuelles et les médias sociaux. Depuis que les transactions amoureuses sont gérées par des sites internet, les règles de la séduction doivent être réapprises. Souvent, les hommes ne savent plus comment approcher une femme dans un bar ou un café. Dans son documentaire, L’amour à tout prix, la réalisatrice Marie-Élaine Chénier rencontre des jeunes hommes qui suivent des cours de séduction offerts par la compagnie américaine Love Systems…
 

Vous pouvez appercevoir un apperçu de l’épisode sur le site de l’émission. www.109-tv.com

Avant d’approcher une fille ( Langage Corporel)

April 27th, 2010 No comments
Il est vrai que la communication non verbale est plus importante que la communication verbale. C’est encore plus vrai lors de l’approche puisque la femme ne vous connaît pas et vous jugera par les indices non verbaux que vous dégagerez. La clé du succès avec les « openers », c’est d’agir comme si vous n’étiez qu’une personne amicale et ouverte, pour qui parler à de purs étrangers est une chose normale que vous faites quotidiennement. Si votre langage corporel et ton de voix démontrent que vous êtes une personne relaxe et ouverte à rencontrer de nouvelles personnes et à de nouvelles expériences, les gens que vous rencontrerez seront eux aussi plus relax et ouverts.

Voici quelques trucs pour le mettre en pratique :

  • Avant d’approcher
    • Soyez vu en train de rire, sourire et avoir du bon temps
    • Démontrez un langage corporel dominant
    • Soyez le leader du groupe social dans lequel vous êtes, en ayant l’attention portée sur vous.
    • Ayez des femmes déjà autour de vous afin de générer un peu de présélection
    • Ne vous déplacer pas trop – le party est là où vous êtes
    • Ne regardez pas partout – le party est là où vous êtes
    • Ne rendez pas évident le fait que vous essayez de rencontrer des filles – Les avoirs autour de vous et intéressées est bien. Prendre leur numéro de téléphone sans subtilité l’est moins.
    • Être avec des gens cool (même si vous les avez rencontré le soir même) démontre aussi une grande intelligence sociale. – Être le gars cool dans un groupe de loser vous rend le King des Losers
    • Soyez social, pas un prédateur. Si vous ne faites que regarder partout, comme un requin, à la recherche d’une fille à approcher, c’est dernière s’en rendront compte et seront sur la défensive.
    • Soyez alerte aux invitations d’approches – Une fille qui se place prêt de votre groupe ou qui, répétitivement, fait contact visuel, veut que vous l’approchiez.
  • Les premières secondes
    • Lorsque vous voyez une fille qui vous intéresse, allez-y sans attendre. (Règle des 3 secondes)
      • Votre opener aura l’air plus spontané
      • Vous éviterez de vous rendre plus nerveux
      • Vous n’avez pas à vous en faire que le groupe ne soit plus disponible
      • Les femmes aiment la confiance et la spontanéité. Pas les « stalker »
      • Vous promener autour d’elle en la fixant et vous demandant quoi lui dire vous donner l’air bizarre.
      • Souriez pour les premières secondes
      • Avec vos yeux, pas votre bouche.
      • N’ayez pas la grimace du Joker
  • Langage corporel et tonalité
    • Votre opener devrait être assez bruyant pour couper la conversation qu’ils ont déjà
      • Ne criez pas, mais rendez la chose socialement difficile pour elles de vous ignorer
      • Pratiquez à parler de votre diaphragme pas de votre gorge
      • Si vous mettez une main sur votre ventre, vous devriez pouvoir sentir les vibrations
    • Ne vous penchez pas vers elle
      • Ça vous donne l’air d’être d’un plus bas statut social que la personne à qui vous parlez.
    • Pour les openers d’opinion, ne marchez pas directement vers le groupe.
      • Approchez en angle, tournez votre tête au-dessus de votre épaule et livrez l’opener.
      • Vous donnerez l’impression que vous n’avez pas besoin de leur attention et de leur approbation, et augmenterez ainsi votre statut.
Categories: Séduction Tags:

Un petit résumé du premier bootcamp en Français de LoveSystems

April 6th, 2010 No comments

Je suis fier de vous laisser savoir que le premier bootcamp en Français de Love Systems, à Québec, était un succès. Ce weekend a été un succès non seulement par sa popularité, mais surtout par l’amélioration phénoménale des 4 étudiants présents. Nous avions également la chance d’avoir la présence d’un journaliste, le même qui a écrit l’article dans le Soleil, pour observer ce qui se passe vraiment lors d’un « cours de séduction ». Ce dernier a offert de rédiger une petite nouvelle pour mon blogue :

BootcampPierre-Olivier Bousquet a donné le premier bootcamp en langue française de Love Systems au Québec. Pendant la fin de semaine du 26 au 29 mars dernier, il s’est rendu à Québec pour enseigner à quatre hommes l’art de la séduction.

Le «bootcamp» a permis à Guy de pouvoir appliquer la théorie qu’il avait lue dans les livres de Love Systems. «La valeur ajoutée d’un bootcamp, c’est l’expérience de M. Bousquet», a-t-il expliqué. De son côté, Xavier, un étudiant de 25 ans, ne regrette pas avoir investi pour la fin de semaine de séminaire. «C’est sûr que c’est beaucoup de sous, mais ça en vaut vraiment la peine», a-t-il admit.

Pendant la fin de semaine, les quatre hommes ont multiplié les approches sous l’œil attentif de Pierre-Olivier et de son assistant. Ces quatre hommes ont surmonté leur anxiété d’approche et ont rencontré plusieurs femmes.

Les hommes viennent de Mars et les femmes viennent de Vénus selon l’écrivain John Gray. Cependant, M. Bousquet a enseigné à ces quatre hommes que peu importe d’où elles viennent, les femmes ne sont pas des monstres effrayants.

Les prénoms des étudiants ont été changés

Collaboration spéciale : Jérôme Soucy.

 

Voici le témoignage de « Xavier » aka Lewis. Il a été traduit de notre forum de discussion et disponible dans son intégralité ici

Cours

Pour un étudiant comme moi, un bootcamp était beaucoup d’argent. Cependant, le bootcamp avec Biskit en valait la peine! Ce que Love Systems affirme est vrai : c’est vraiment une expérience qui change une vie!!!

 

Biskit est un très bon gars et un excellent enseignant. Il a beaucoup de choses intéressantes à enseigner. Je lui ai posé beaucoup de questions et j’ai toujours reçu des réponses constructives. Ses enseignements sur le langage corporel et le « Storytelling » étaient vraiment sans pareil.

 

Je recommande d’être un peu familier avec les théories de LoveSystems avant d’assister à un bootcamp, afin de ne pas être accablé par BEAUCOUP de nouvelles choses et pour en tirer le plus de cette expérience. Je crois avoir une compréhension de la théorie, aujourd’hui, que je n’aurais jamais eu seulement qu’ en la lisant. Essayez de prendre en note le plus de choses possible, vous serez  heureux de l’avoir fait après le bootcamp. Merde, si j’étais capable d’être aussi attentif en classe que ce que j’étais lors du bootcamp, je n’aurais que des A!!

 

Évidemment, la partie dans les bars du bootcamp est la plus importante. J’étais incapable, avant le bootcamp, de surmonter ma « peur de l’approche ». Biskit et son assistant ont été capable de me motiver à la surmonter. Leurs « feedbacks » sur mon langage corporel m’a aidé beaucoup. Je suis aujourd’hui (déjà) beaucoup plus confiant autour des femmes. Merci le gars!!

 

J’étais vraiment stressé d’assister au bootcamp, mais finalement, c’était un weekend très excitant et amusant. J’ai maintenant les outils dont j’avais besoin!! Évidemment la majorité du travail vient après le bootcamp. « Sky is the limit!! »

 

Si vous considérez assister à un bootcamp avec Biskit, je le recommande fortement!! J’aurais du y assister avant!!

 

Lewis

Categories: Séduction Tags:

Un bootcamp à Québec du 26 au 28 mars

February 16th, 2010 No comments

Suite à l’engouement de l’article paru dans le Soleil ainsi que mon interview à RadioX de Québec, je serai dans la mé tropole pour y enseigner un Bootcamp du 26 au 28 mars.

Le tout se déroulera dans une salle de conférence d’un hôtel du Vieux Québec, ainsi que dans les bars et lounges de la Grande-Allée.

Les intéressés peuvent s’inscrire en ligne au bas de la page du lovesystems.com/biskit ou par email avec notre représentant en vente : Jeremy (jeremy@lovesystems.com). Ceux pour qui l’anglais est un obstacle, peuvent me contacter personnellement, par email au : biskit@lovesystems.com.

Avec toute la publicité médiatique qui entoure LoveSystems en Français, les sièges partiront vite; ne tardez pas à amé liorer votre vie!

P.S. Vous pouvez en apprendre davantage sur ce qui se déroule lors d’un Bootcamp sur mon post antérieur.

Categories: Séduction Tags:

Qu’est-ce qu’un Bootcamp?

February 12th, 2010 No comments

Voulez-vous  changer vos habilitées avec les femmes et dans vos relations pour toujours?

Vous êtes ici parce que vous voulez changer votre situation avec les femmes. Cessez de n’être que le meilleur ami!  Vous voulez avoir le contrôle sur qui vous voulez rencontrer et fréquenter. Vous voulez commencer à rencontrer et fréquenter les filles que vous avez toujours considérées « hors de votre ligue ». Cessez de vous contenter de fréquenter des femmes qui vous choisissent et commencez à prendre des actions pour changer votre vie dès maintenant.

Il est possible d’apprendre comment approcher et séduire de belles femmes. Sans être riche ou doté d’un look d’adonis, vous  pouvez séduire n’importe quelle fille, et nous allons vous montrer comment. Les quelques milles étudiants qui ont assistés à nos bootcamps sont la preuve que Love Systems fonctionne. Nous sommes capables de vous démontrer que rencontrer des femmes est une chose qui s’apprend.  L’hôte de la populaire émission américaine, Dr. Phil, voulait voir par lui-même que Love Systems fonctionne et nous avons su lui en faire la preuve. Regardez la vidéo ci-dessous et voyez comment Dr. Phil approuve nos méthodes.

Tel que présenté dans le bestseller du New York Times, The Game, nous avons commencé petit à petit en enseignant nos ateliers seulement aux gens sélectionnés nous connaissant déjà. Anciennement connu sous le nom de « The Mystery Method Corp. » et après avoir enseigné à des milliers d’hommes, on nous connaît maintenant sous Love Systems, et ce partout dans le monde. Nous sommes non seulement les plus anciens dans l’industrie mais sommes également les premiers à avoir incorporé dans nos ateliers des instructeurs qui démontrent aux étudiants, en temps réel, comment séduire des femmes dans la rue, les bars, lounges et nightclubs.

Nous avons enseigné à des hommes de partout; de Hong Kong à Los Angeles, en passant par Amsterdam. Et maintenant, Love Systems démontre, en Français, que ses techniques fonctionnent peu importe l’âge, l’ethnicité, le salaire, ou l’apparence physique.  Même les femmes approuvent l’efficacité de nos techniques; Une journaliste du Boston Globe admet que Love Systems fonctionne!

« J’étais horrifié de voir que les méthodes fonctionnaient »

-Meredith Gold, journaliste du Boston Globe

Un bootcamp est une expérience qui change des vies. Pendant trois jours,  vous apprendrez les tenants et les aboutissants de la séduction ainsi que l’approche a adopter afin d’obtenir la femme que vous avez toujours voulu!  Avec 15 heures de séminaire sur les techniques et théories du « pick-up » ainsi que 8 heures de training SUR LE TERRAIN, votre vie relationnelle ne sera pas la même après avoir participé à un bootcamp.

Les questions sont souvent les mêmes :

Comment faites-vous pour nous aider à avoir une fille attirée envers nous? Comment est-ce que vous réussissez à nous aider à générer de la confiance et de l’intimité?

Il faut commencer par la base et c’est pourquoi nous débutons souvent nos bootcamps en disant ceci:

«  Oubliez tout ce que vous savez sur le dating et les relations hommes-femmes, parce que ce que vous savez est faux. Donnez-nous votre attention pour les trois prochains jours et nous changerons votre vie relationnelle à jamais. »

Fox News est également venu voir ce qu’il en était de nos séminaires et ateliers. Voici un aperçu de ce à quoi vous pouvez vous attendre en participant à l’un de nos bootcamps…

Peu importe  votre position avec les femmes,  nous avons ce qu’il faut pour vous amener à un tout autre niveau. Vous apprendrez tout; de comment approcher une fille, peu importe la situation, à comment trouver et avoir le type de blonde à long terme que vous désirez.

Plan d’un bootcamp

Vendredi

–       Séminaire (2pm – 7pm)

  • Psychologie féminine
  • « Inner Game » et confiance en soi.
  • Langage corporel
  • L’approche
  • Transition

–       Atelier (10pm – 2am)

Samedi

–       Séminaire (2pm – 7pm)

  • Retour sur la dernière soirée
  • Attraction
  • Qualification
  • Confort, confiance et intimité
  • Le contact physique
  • Numéro de téléphone et message texte
  • « Dates »

–       Atelier (10pm – 2am)

Dimanche

–       Séminaire (2pm – 7pm)

  • Retour sur la dernière soirée
  • Séduction
  • « One night stand »
  • Séduction de jour
  • Relation
  • Image et identité
  • Questions et Réponses

Le séminaire

Le séminaire prend place dans un environnement professionnel et confortable; habituellement dans une salle de conférence d’un hôtel, pendant unweekend. C’est à cet endroit que le plus crucial de tous les programmes de Love Systems sera appris. Dans un environnement intense, mais informel, avec un petit groupe d’étudiants et d’instructeurs (normalement pas plus que 12 étudiants), nous vous fournissons une formation complète selon les règles de l’art chez Love Systems, avec des lectures, démonstrations et participations interactives.

L’instructeur vous aidera à créer une « boîte à outils » qui pourra être utilisée dans une grande variété de situations sociales, pour séduire de pures étrangères.  Assister à un séminaire ne requiert pas de connaissances particulières sur Love Systems; ceux qui y assistent sont là pour apprendre!  Toutefois, même ceux en connaissant davantage sur la compagnie et ses techniques y trouveront leur compte; les séminaires contiennent une multitude d’informations exclusives. En effet, les bootcamps renferment du matériel original où tout le monde en apprendra davantage.

Si le temps, l’argent, ou l’âge (puisque vous devez avoir l’âge légal pour entrer dans les bars et les lounges afin de participer à l’atelier) vous empêche de participer à l’intégralité du bootcamp, sachez qu’il est également possible d’assister à la portion « séminaire » seulement.  En effet, même si la plupart des gens préfèrent la formation complète, vous pouvez aussi participer au séminaire seulement pour le prix moindre de $947. En ce qui concerne la garantie « d’argent remis », elle  s’applique tout autant au bootcamp s’étalant sur trois jours qu’à la partie « séminaire seulement ». Tout produit et événement chez Love Systems vous sont garantis!  De surcroît, une participation au séminaire vous donne accès à notre Lounge privé, innacessible aux personnes n’ayant pas pris part à l’un de nos événements.

 

L’atelier

Un atelier chez Love Systems est tout à fait unique.  Il est doté de deux éléments de base, soit la partie démonstration ainsi que la portion pratique.

La démonstration est cruciale.  Si vous ne savez pas ce qui est « bon », vous ne saurez pas comment le mettre en pratique. Chaque élément, tel que le langage corporel, la tonalité ainsi que l’intuition sociale, peuvent être étudiés, copiés et intégrés selon votre propre style. Vous nous verrez approcher et rencontrer de belles femmes ainsi que démontrer les techniques à utiliser pour votre bénéfice. Vous aurez l’opportunité de regarder (ou même faire partie du même cercle social) et de poser des questions spécifiques à propos de chaque interaction.

La pratique est l’autre coté de la médaille. Les instructeurs, entrainés et expérimentés de Love Systems, observeront vos interventions tout au long de la soirée et vous donneront du « feedback » pratique et solide, vous aidant ainsi dans votre cheminant vers l’approche de la gente féminine. Ils seront votre « Wingman » lorsque vous pratiquerez les techniques de Love Systems sur les femmes et vous donneront des instructions et conseils sur le champ.

À l’intérieur de deux soirées, nous vous observerons à votre « naturel » et vous entraînerons à intégrer les différentes techniques de Love Systems à votre style, dosées selon votre personnalité.  À la fin du programme, vous saurez exactement quelles sont vos forces et vos faiblesses et pourrai ainsi les travailler au des prochaines semaines.  N’oubliez pas que vous n’êtes pas seuls; vous aurez  joint la communauté de Love Systems et aurez accès – grâce au Lounge – aux talentueux instructeurs et anciens étudiants. Vous pourrez alors partager vos expériences, demander conseil et même aider les autres.  Nous sommes tous là, l’un pour l’autre.

Notre travail n’est pas de créer des clones, mais plutôt de vous convaincre que votre personnalité est unique en y rajoutant une touche de nos techniques. Apprendre selon Love Systems ne consiste pas à changer qui vous êtes, mais plutôt à vous aider à montrer le meilleur coté de vous-mêmes et à rencontrer les femmes que vous voulez.

Il n’y a pas de curriculum pour l’atelier. Chez Love Systems, nous essayons de rester flexible tout en demeurant constamment à l’affut des besoins de chaque étudiant.  Afin d’offrir le meilleur service possible, nous gardons un petit ratio d’instructeur-étudiant (un instructeur pour trois étudiants), les sièges disponibles sont donc pris rapidement.  Faites vite… Ne tardez plus pour améliorer votre vie!

Categories: Bootcamp, Séduction Tags:

Votre plan d’attaque pour la Saint-Valentin

February 9th, 2010 No comments

Ce que vous ferez pour la Saint-Valentin dépend vraiment de votre statut. Si vous êtes complètement en couple, vous connaissez probablement la tradition : faites ce qu’un chum doit faire (bien que vous devriez probablement vous poser des questions sur pourquoi vous lisez ce blog). Si vous êtes célibataire, la St-Valentin est une bonne soirée pour rencontrer des femmes. Mais si vous ne faites que « casually dating » et que vous fréquentez quelques femmes à la fois, cette journée n’est pas votre amie. Si  la dernière situation est la votre, nous avons aussi un plan pour vous chez Love Systems.

Si vous êtes célibataire

 

 

Premièrement, la Saint-Valentin n’est pas la journée pour dévoiler à la cute stagiaire en marketing que vous avez un « crush » pour elle depuis des mois. N’ayez pas le fantasme de lui envoyer des fleurs, que ce soit anonyme ou non. Au plus, envoyez lui un simple « Joyeuse St-Valentin » par message texte – mais seulement si c’est quelqu’un à qui vous enverriez « Bonne Année » ou « Bonne St-Jean » en temps normal.

Après la St-Valentin, ne lui demandez pas ce qu’elle a fait « pour la Saint-Valentin » ou «  ce Dimanche  »;  Ne faites qu’assumer qu’elle était seule ou avec un gars qui ne vaut pas la peine d’être mentionné.  Vous pouvez même la rendre un peu jalouse (plusieurs filles ont besoin d’un peu de jalousie pour se sentir attiré) en lui racontant quelque chose de drôle qui vous est arrivé « ce Dimanche » avec « une amie ». Soyez subtile et ambiguë – une des techniques que j’enseigne lors d’un « bootcamp » est comment conter une histoire qui dit une chose (ex. quelque chose de drôle s’est produit au restaurant/party/feu d’artifice où vous étiez) pour communiquer quelque chose d’autre que vous ne pouvez pas dire directement (« J’étais avec une vraiment belle fille ce Dimanche »)

Maintenant, mettons vos « prospects » de coté, et sortez rencontrer de nouvelles filles! Les femmes qui sortent le soir de la St-Valentin sont habituellement célibataires et à la recherche. Ne faites que vous préparer pour des questions comme « pourquoi est-ce que tu n’as pas de blonde? » ou « pourquoi n’est-tu pas accompagné ce soir? » N’y répondez pas directement et ne lui retournez pas la question – ne faites que la déjouer avec humour. Dites lui que vous avec 4 blondes et qu’elles se chicanent tout le temps, vous avez donc décidé de sortir prendre un verre. Vous pouvez aussi faire semblant de mal interpréter la question, en vous moquant un peu « Tu vas vite pas mal… Je devrais probablement connaître ton nom avant qu’on parle de faire de toi ma blonde… » Tout est dans la manière dont c’est livré.

Si vous fréquentez plus qu’une fille.

 

À chaque année, les femmes ont une journée où tout doit être spécial. Sans équivoque, cette journée est la Saint-Valentin. Ça peut aussi être poison pour un gars qui ne cherche pas de relation. Si vous voyez plus qu’une fille dans votre ville (et c’est plus facile à faire que vous ne le croyez, sans être malhonnête, si c’est ce que vous recherchez), vous pouvez être dans le trouble lorsqu’elles veulent tous vous rencontrer ce Dimanche.

Après quelques années d’essaies et d’erreurs, je peux vous dires deux choses qui ne fonctionnent pas. N’essayez pas de gérer la journée pour avoir plus qu’une « date ». Et n’assumez pas que juste parce qu’elle sait que vous fréquentez d’autres filles qu’elle sera « okay » avec le fait que vous ne la voyez pas le soir de la Saint-Valentin.

Ce qui fonctionne c’est sortir de la ville. Trouvez une raison pour le travail ou la famille afin d’éviter ce weekend. Appelez tout le monde la journée même, envoyez des fleurs, dites-leur qu’elles vous manquent et que vous vous reprendrai à votre retour. Ainsi vous aurez quelques « Valentine’s Make Up Dates» devant vous, et n’aurez pas à les avoir la même journée. Principalement, ne mentez pas aux filles que vous fréquentez; on récolte toujours ce que l’on sème.  Si c’est votre choix d’être avec plusieurs filles à la fois, assurez-vous d’être sur la même page avec tout le monde; à suivre dans un post ultérieur…

Sur ce, que vous soyez en couple, célibataire ou que casuel, je vous souhaite une très bonne Saint-Valentin.

Categories: Séduction Tags:

Love Systems dans Le Soleil de Québec

January 27th, 2010 No comments

Les Québecois commencent tranquilement à être intrigué par le monde de la Séduction. Il y a un journaliste qui fait paraitre un article sur le monde de la séduction et de son impact au Québec dans Le Soleil de Québec.

Vous pouvez le lire ici .

Il y a aussi une section « Trucs du pro » où certain de mes conseils sont exposés.

Bonne lecture!

Categories: Séduction Tags:

Trucs pour débutants et l’anxiété d’approche.

January 26th, 2010 No comments

IMG_7132La plupart des hommes ne sont pas des « naturels » lorsqu’il vient temps d’approcher avec confiance de belles filles dans n’importe quelle situation. (Au moins sans quelques doses alcooliques de « courage liquide »). Souvent on les voit fixer répétitivement la même fille en essayant de se motiver à se lever pour lui parler, sans savoir que la confiance de le faire, sans être saoul ou « creepy », est très séduisant en soi.

Chez Lovesystems, nous avons quelque chose qui s’appel « la règle des trois secondes ». Il a été prouvé qu’une femme répond mieux à un homme qui a pris moins de trois secondes pour l’approcher après l’avoir remarquée.

Pour les aider à cultiver le réflexe de « la remarquer… pas plus que trois secondes pour y penser… et commencer à bouger ses pieds » il y a quelques trucs que je donne à mes étudiants.

1-    Il ne faut pas trop penser à « quoi dire »

  1. Essayer de trouver la chose « parfaite » à lui dire ne fera que tuer vos chances. La règle des trois secondes vous donne quelques instants pour penser à ce que vous direz; puis il faut commencer à bouger. Même si vous ne faites que dire « Salut », c’est mieux qu’un « opener » livré après dix minutes d’hésitation.

Les gars qui prennent part à un bootcamp de LoveSystems, se font donner des « routines » qui ont été testé « sur le terrain » ( Pas seulement des « lignes pour ouvrir une conversation », mais aussi quoi dire ensuite pour générer de l’attraction, du confort et pour finaliser le tout…)

2-    Le rejet n’est pas un jugement personnel

  1. N’ayez pas peur du rejet. Si elle n’est pas intéressée, c’est moins pire que ne pas l’avoir approché en premier lieu. Pensez-y, elle ne peut pas possiblement rejeter votre personne en dedans de 90 secondes, elle ne vous connait pas assez; Elle peut seulement que rejeter votre approche. Utiliser les techniques de Lovesystems aidera à régler cette situation rapidement.

3-    Réchauffez-vous

  1. Pour briser la glace, considérez vos premières trois approches comme un « réchauffement ». Mettez-vous dans un « mood social » avant d’aller au bar/party/club.  Avant de sortir, appelez quelques amis; essayez quelques bars en sortant. Par dessus tout, ne prenez rien trop au sérieux. Plus vous vous amusez, le plus facile les choses deviendront (et vos résultats s’amélioreront).

4-    Utilisez des questions d’opinion comme « opener »

  1. Les questions d’opinion sont bonnes pour éliminer votre anxiété d’approche puisque, après tout, vous ne faites que « poser une question ». C’est un bon début pour pratiquer à gérer la pression sociale et vous diriger tranquillement vers des approches plus « agressives ». Le attraction forum est une très bonne ressource qui contient une grande liste « d’opener » d’opinion.

5-    Créez des motivations extrinsèques.

  1. Tout comme l’entrainement physique, apprendre à approcher n’importe quelle fille nécessite des renforcements négatifs et positifs. Par exemple lorsque vous sortez avec un ami, donnez-lui 100$ et faites-lui vous remettre 10$ à chaque fois que vous approchez une fille. Peu importe quelle truc vous prenez, le but est de générer la motivation d’approcher le plus de filles possible.

6-    Considérez les groupes mixtes.

  1. N’ayez pas peur des groupes contenant des hommes. Pour éviter des difficultés potentielles, adressez votre « opener » aux hommes dans le groupe et commencez à vous faire « amis » (ne soyez pas le gars trop « chumy-chumy »…) Vous pouvez parler de sports, de voitures, ou n’importe quoi qui semble être un début de conversation naturel. Si vous êtes assez intéressant, et obtenez l’approbation des hommes du groupe, les filles vous remarqueront et apprécieront votre courage d’approcher un groupe rempli d’hommes. De plus, vous serez capable de savoir en quoi consiste leur relation; est-ce qu’ils sortent ensemble? Est-ce qu’ils viennent de se rencontrer? Vous remarquerez que souvent il s’agit d’un collègue de bureau, ou tout simplement un homme qui, contrairement à vous, ne sait pas comment approcher une fille, et vous lui rendrai alors un service, à elle, en l’approchant « à la LoveSystems ».

Bonne chance messieurs.

Categories: Séduction Tags:

L’obsession amoureuse (one-itis), question et réponse.

January 6th, 2010 No comments

IMG_5600Ce post s’adresse à plusieurs hommes dans mon entourage. Je sais que plusieurs filles lisent mon blog, et n’aimeront pas ce post ; mais disons que je parle au « boys » comme je leur parlerais dans une chambre de hockey. Certaines chose on besoin d’être dites. Personnellement, ça m’énerve de voir un gars ou fille obséder sur sa blonde/chum après avoir été laissé. Pour tout ceux qui ont déjà été en obsession amoureuse, je vous présente un terme du monde des PUA : le one-itis.

–       Qu’est-ce qu’un one-itis ?

  • Un one-itis est défini comme un « engouement » amoureux envers une personne qui ne retourne pas les mêmes sentiments. Les victimes d’un one-itis sont souvent vues en train d’obséder sur une seule fille, constamment en train d’analyser toutes les situations où elle est impliquée et à demander à ses amis qu’est-ce qu’il peut faire pour « l’avoir elle ». Un one-itis est considéré maladif  puisque la « relation » en question ne produit pas des sentiments similaires entre les deux personnes.

–       Comment est-ce que je me sors de mon one-itis

  • Les filles ont tendances à oublier un gars lorsqu’elle s’en éloigne ; d’un autre côté, les hommes ont des sentiments intensifiés envers une filles lorsqu’elle est constamment en sa présence. Je crois que vous comprenez ce que ça signifie : Faites le rituel…
  • Étape 1 : Supprimez son numéro et son nom de votre téléphone. Si elle vous appelle dites lui que vous avez à faire ______  et que vous devez y aller…
  • Étape 2 : Débarrassez-vous de toutes photos d’elle. Jetez-les dans un placard. Vous ne faites que vous défier vous même si vous les gardez à votre disposition.
  • Étape 3 : Supprimez votre boite de réception de email, son MSN, son Facebook. Ne la bloquez pas, vous n’êtes pas fâché envers elle ; vous ne faites que vous en foutre… elle n’est plus spéciale pour vous.
  • Étape 4 : Évitez les endroits qu’elle fréquente pour une certaine période de temps. Si vous travaillez avec elle, c’est votre foutu problème pour vous être impliqué sexuellement/émotionnellement avec vos collègues.
  • Étape 5 : Vous ne la détestez pas ; vous ne faites que vous diriger vers quelque chose de plus grand et de mieux.
  • Étape 6 : Entourez-vous d’amis. Faite l’effort de sortir pour rencontrer de nouvelles filles immédiatement. Règle générale : Vous l’aurez oublié après avoir été avec 10 autres filles…

–       Mais elle est différente, elle est spéciale pour moi…

  • Les dernières études on prouvées qu’il y a 6.5 Milliards de personnes sur Terre. Le pourcentage approximatif de femmes est de 53% de la population totale ; il y a donc environ 3.5 Milliards de femmes dans ce monde. Vous êtes en train de me dire que vous vous êtes enfargé et tombé sur LA bonne ? Il y a plus de chance de se faire frapper par la foudre trois fois que cette fille étant « la bonne » pour vous.

–       Alors pourquoi est-elle « parfaite » pour moi ?

  • Parce que les hommes ont tendances à accentuer les caractéristiques positives chez une fille avec qui ils croient avoir une chance.  Essayez d’être critique envers elle pour un instant; remarquez qu’elle a une moustache, ou porte des poignez d’amour, ou ne fait souvent aucun sens.

–       Pourquoi est-ce que je sens que j’ai une chance ?

  • Elle a sois été gentille avec vous dans le passé ou l’est encore, mais elle ne couchera pas avec vous parce qu’elle aime se faire désirer. Ainsi, elle aime vous garder à ses côtés pour se sentir sexy, mais rien ne se passera avec vous. Ça a déjà fonctionné pour un de mes amis. Mais c’est UNE FOIS sur une centaine ; ne prenez pas le risque. Ne nourrissez pas son ego en vous donnant des coups de pieds dans les couilles à chaque jour. Son mouvement d’hanche n’est pas sacré. Elle n’est pas spéciale. Vous, par contre, êtes SPÉCIAL ; parce que lorsque vous réaliserez que vous pouvez avoir N’IMPORTE QU’ELLE FILLE, une fille en particulier ne vous importera peu.

–       Pourquoi est-ce qu’un one-itis est mauvais ?

  • Parce qu’une relation normale consiste en deux individus (ou plus) qui se complètent et se renforcent l’un et l’autre. Un one-itis est une personne qui améliore sa confiance au dépends d’une autre. Vous pouvez faire mieux que ça…

–       Comment est-ce que je peux m’assurer de ne plus jamais avoir de one-itis ?

  • Contrairement à ce que vous feriez normalement (arrêter de parler au femmes en générale), le but est de gar der contact avec le plus de filles possible. Ça aide à garder la perspective « qu’il y a plus qu’un poisson dans l’océan ». Expérimentez plusieurs femmes, couchez avec elles si vous voulez ; essayez de fréquenter des filles sans nécessairement devenir leur « chum » pour un certain temps.

–       Alors si je l’oublie et passe à autre chose, je l’aurai, elle ?

  • Sortez vous ça de la  tête. Je vois souvent des gars qui ne font qu’aller vers d’autres filles en espérant que la fille qu’il essaie d’oublier devienne jalouse et lui cours après. Ça n’arrivera pas … et si ça se produit, lorsqu’elle en aura la chance, elle vous jettera à nouveau. Acceptez l’inévitabilité qu’elle doit être mise de côté.
Categories: Séduction Tags:

Comment approcher une femme le jour.

November 6th, 2009 No comments

Approche de jourVous marchez dans la rue et vous la voyez. Elle est incroyable, elle est belle et vous avez une envie brulante de la rencontrer. Vous sentez qu’elle vous aimerait bien si seulement vous étiez capable de lui parler, question qu’elle apprenne à vous connaitre. Que faire à partir d’ici?

Cette situation est ce qui m’a inspiré à apprendre comment approcher et séduire les femmes. Un jour j’ai trouvé que c’était trop dur de laisser ces belles filles passer sans savoir quoi dire et j’ai décidé de prendre des actions concrètes pour apprendre comment améliorer cet aspect de ma vie.

Cet article touche principalement les premières 60 secondes pour que vous puissiez approcher une femme dans la rue et puissiez générer de l’ attirance envers vous. Ces informations s’appliques aussi pour approcher des femmes dans les cafés ou les centre d’achats ou d’autre localisations de ce genre.

Il y a trois points fondamentaux pour dramatiquement améliorer votre approche dans la rue:

1 – Magnétisme interne

2 – Communication par Langage Corporel

3 – Savoir l’amener dans votre réalité

Magnétisme interne

Avouons-le, dans la plupart des cas, une femme décide si elle veut vous parler ou non, avant même que vous ayez ouvert la bouche. Ça n’a peu d’importance si vous êtes dans la rue ou dans un bar. Ça arrive tellement rapidement, que les gars ne s’en rendent pas conte. Il y a une fraction de seconde où elle se dit, « ok cet homme semble vouloir me parler, est-ce que je veux lui répondre ou est-ce que je veux le repousser? » Similairement, si vous approchez un groupe de femmes, elles se consulteront instinctivement et en un instant elles se communiqueront non verbalement (souvent sur une base inconsciente) si elles veulent vous parler ou non « Est-ce que ce mec est cool? Est-ce qu’on veut lui parler? »

Alors, la première chose à faire, si vous voulez que les autres soient attirés à vous, tel un aimant, et intéressé à ce que vous avez à dire, vous devez apprendre à devenir votre propre aimant. Malgré vos convictions, c’est quelques chose qui est extrêmement facile à faire; vous l’avez fait vous même tellement souvent. Cependant, pour la plupart des gens, c’est quelque chose qui se produit aléatoirement. Savoir comment générer cet état d’esprit est assez facile, et dès que vous devenez habitué de le faire, ça devient de plus en plus facile et rapide à l’atteindre.

Vous devenez un « aimant social » lorsque vous avez un état interne du genre « le fun à être avec ». Si vous êtes de bonne humeur, vous vous amusez et êtes heureux (ce qui est naturellement reflété par votre physiologie) les gens se sentent bien avec vous et sont attirés envers vous. Vous serez comme un aimant puisque les gens aiment être entouré de gens « le fun ». C’est seulement naturel puisque quand vous êtes entouré de gens qui sont de bonne humeur, ça vous aide à le devenir vous-même. D’un autre côté, si vous êtes de mauvaise humeur, vous rabaisserez les autres et ils n’apprécieront pas êtres en votre compagnie. Si vous avez un bas niveau d’énergie, êtes déprimé, sérieux, ennuyeux ou dans votre propre monde, les gens ne répondrons pas bien à votre présence. Dans le cas étrange où ils le font, ce ne seront probablement pas le genre de gens que vous voulez attirer.

Comment faire pour “booster” votre magnétisme interne?

J’ai un rituel qui m’aide à être dans le bon état mental. Trouvez ce qui fonctionne pour vous. Ça peut être quelque chose comme écouter de la musique qui vous motive. J’aime bien visualiser des scenarios où j’ai du succès, que ce soit pour une interview, un évènement sportif, ou l’approche d’une fille. Faites-le avant de sortir de la maison.

Essayez-le maintenant; après avoir lu ceci, imaginez la plus belle fille à vos yeux. Imaginez sa gracieuse démarche, son sourire et tous les moindres détails qui vous inspirent chez une femme. Imaginez qu’elle est assise devant vous dans le Métro. Visualisez que vous vous levez avec confiance, l’approchez et vous assoyez à ses coté en lui souriant. Vous lui dites que vous aimez vraiment son style et que vous vous en seriez voulu de ne pas ê tres venu la voir. Elle vous sourie et vous demandes votre nom. Imaginez quelle vous offre son numéro de téléphone et qu’elle vous invite à prendre un verre ce soir. Poussez cet exercice aussi loin que vous le voulez… Si vous êtes capable de créer une attitude ou tout vient naturellement et que tout vous semble facile, vous serez alors capable de créer cette réalité dans votre esprit et c’est garanti que votre magnétisme interne sera positif.

Ne vous retenez pas, faites le souvent. Il est pratiquement impossible de faire cet exercice et ne pas tomber dans une attitude positive.

Après avoir fait cet exercice quelques fois, vous serez en état de faire quelques approches de réchauffement, où vous ne faites que vous mettre dans un “mood” social. Ce qui est bien pour ceux qui sont naturellement gênés ou pas habitué de faire la conversation à un étranger.

Communication par langage corporel. 

Si votre langage corporel est faible lorsque vous approchez une femme qui marche vers vous, dans la rue, la plupart du temps elle continuera de marcher. Je crois que c’est le plus gros problème chez les gars qui font de l’approche de rue. Contrairement à ce que vous croyez, ce n’est pas pour être rude, ou parce qu’elle est “bitch” qu’elle le fait; c’est tout simplement parce qu’elle a une vie. Elle a des choses à faire et il n’y a pas assez de temps dans une journée pour qu’elle donne son attention à tout les gens qui la réclame.

Approcher d’une manière confiante est critique. Les trois éléments pour le faire avec succès sont : utiliser le bon niveau d’énergie, un bon timing, et le genre de langage corporel qui la fera s’arrêter sans qu’elle ne se sente menacée.

Il y a quelques semaines, j’étais dans un centre d’achat avec un étudiant. Il avait approché environ 5 groupes de gens et était incapable de les faire s’arrêter pour parler. Il disait que c’était probablement parce que les gens dans cet endroit n’étaient pas amicaux ou il était trop tard et les gens ne voulaient que rentrer chez eux. Alors, pour en faire l’expérience, j’ai utilisé le même « opener » que lui et l’ai fait environ trois fois de suite. Les trois approches ont très bien été. La seule différence était que j’utilisais le bon niveau d’énergie pour les approcher, je faisais l’approche au bon moment, et je démontrais clairement (avec mon langage corporel) que j’avais l’intention de leur parler (d’une manière amicale).

La communication confiante par le langage corporel n’est qu’une question de calibration. Ceci débute avant même que vous approchiez et ne prend qu’une fraction de seconde. Tout ce que vous avez à faire c’est de calibrer votre niveau d’énergie au sien. Si vous êtes dans un endroit bruyant ou un environnement où tout se passe rapidement (comme un centre d’achat pendant le temps de Noel), vous devez utiliser beaucoup d’énergie (parlez plus fort, et soyez plus animé). Si c’est un endroit un peu plus calme et plus discret (comme un café ou dans la rue) alors vous devez utilisez beaucoup moins d’énergie (parlez doucement et soyez moins animé.) Si la fille que vous arrêtez marche rapidement, alors vous devez être énergique, devez parlez plus fort et devez êtres plus animé. Si vous avez un niveau d’énergie trop élevé, vous allez lui faire peur et elle s’en ira.  Si votre niveau d’énergie est trop bas, elle ne voudra pas continuer l’interaction ou ne fera que vous ignorez puisqu’elle doit baisser son niveau d’énergie. Idéalement, vous devez avoir un niveau d’énergie un petit peu plus élevé que le sien.

Le bon timing est aussi très important. Si vous attendez qu’elle soit juste à côté de vous, il est trop tard. Souvent elle ne fera que continuer à marcher et il sera pratiquement impossible de la faire s’arrêter un coup qu’elle vous aura dépassé. Si elle se déplace rapidement  vous devrez l’arrêter plus prématurément que si elle marche lentement.

Finalement, un langage corporel fort et confiant qui démontre que vous êtes engagé à lui parler est très important. Lorsque vous faites l’approche, n’arrivez pas face-à-face avec elle. Cette position est un peu trop menaçante et c’est ce que les gens qui veulent vous vendre quelque chose font. D’un autre côté, ne l’approchez pas dans le dos; lui demander de faire un demi-tour exige trop de conformité pour un simple étranger. À la place, approchez-la de 45 a 90 degré, touchez-la délicatement sur l’avant-bras et lorsque vous commencez à lui parler, planter vos pieds au sol, elle aura la réaction naturelle de s’arrêter. Ne bougez pas vos pieds dans les trois premières secondes, rappelez-vous, c’est à ce moment qu’elle décide si vous semblez confiant ou non. À ce moment vous pouvez lui dire : « Excuse-moi, j’étais en direction de ____ (quelque chose d’intéressant), et je t’ai remarquez. J’aime vraiment _____ (quelques choses autres que ça beauté physique; son style, sa démarche, ou spécifiquement, son sourire… Pas « je te trouvais vraiment belle/hot/de mon gout) chez toi et m’en serais voulus si je n’étais pas venu te dire salut. Je suis ____ (Votre nom).

Savoir l’amener dans votre réalité.

Un problème que j’avais quand j’ai commencé à faire des approches de jour était que je n’étais pas capable d’amener la conversation à point. Même s’il état clair par leur langage corporel que les filles voulais me parler. Toutes mes interactions semblaient s’arrêter trop vite. C’était comme si il y avait une sorte de pression sociale qui nous forçait à terminer la conversation immédiatement après qu’elles m’aient répondu. Ça semblait se produire surtout lorsque j’approchais indirectement (sans démontrer mon intérêt envers eux. Une approche indirecte peut être une simple question comme : « Savez-vous ou se trouve le Starbucks le plus près? »). Il y avait habituellement un silence embarrassant après qu’elles m’aient répondu et s’ensuivait qu’elles s’excusaient (ça m’a fait plaisir de te parler, je dois y aller, j’espère que ça t’a aidé, etc.)

La solution à ce problème est si simple et facile qu’elle me semble évidente aujourd’hui. Il suffit de la distraire de sa réalité pour l’amener dans la votre.

Voici ma théorie sur comment ça fonction et comment le faire.

Lorsqu’une fille se promène dans la rue, elle se dirige généralement quelque part et c’est là-dessus que son focus est posé. Par exemple, elle s’en va au centre d’achat pour acheter des souliers et se demande à quel magasin elle ira, quelle couleur elle choisira, etc. Occasionnellement, quelqu’un peu lui poser une question. C’est quelque chose de normal, à laquelle elle est programmée pour répondre d’une manière spécifique. Par exemple, si on lui demande quel heure il est, elle regarde sa montre, dira sa réponse, et continuera de se diriger vers son but (centre d’achat.) C’est une réponse automatique qui fait parti d’un pattern difficile à briser. Très rarement, même jamais, elle ne s’arrêtera pour réinitialiser la conversation avec la personne qui lui a demandé l’heure (C’est pourquoi demander l’heure, a moins que vous ayez quelque chose de spécifique comme transition, n’est pas un bon moyens d’approcher une fille.) Je crois que c’est cette réponse automatique qui se combine à la pression sociale sur la femme de s’excuser après avoir répondu à votre question, même si elle apprécie parler avec vous.

La solution à ce problème est de la tirer de sa réalité pour la diriger vers la votre. Je suis capable de faire ceci simplement en tournant son corps de 90 degrés ou plus (pour qu’elle soit maintenant face opposé à la direction qu’elle allait). Cette action fait trois choses simultanément :

1-  Ça éloigne son focus de son but original puisqu’elle ne peut plus voir le chemin qu’elle prenait.

2-  Ça interrompt son mode de pensé, qui était le centre d’achat, les souliers, etc.

3-  Ça change complètement l’interaction habituelle,  pour qu’elle ne puisse plus utiliser son programme de réponses automatique et s’en aller; comme elle le fait avec tout les gens qui l’arrête dans la rue.

Maintenant, au lieu de donner une réponse rapide et s’en aller, elle est en position d’avoir une conversation avec vous et son attention n’est plus sur son objectif original.

La question évidente est : « Comment est-ce que je fait pour qu’elle se tourne à 90 degré? » Il y a plusieurs stratégies, le plus facile est de vous diriger vous même dans cette position pendant que vous parlez, lors de votre transition (après environ 1 minute). Son attention devrait être principalement sur vos mots et non votre corps. Si vous avez un endroit pour vous accoter ou vous mettre confortable (ce qu’on appel aussi « lock-in ») c’est encore mieux.

Tout de suite après avoir commencé votre premier sujet de conversation est le meilleur moment pour lui faire tourner son corps. C’est socialement inacceptable et impolis de couper la parole à quelqu’un alors qu’elle est train de vous conter quelque chose. Une programmation sociale pratiquée depuis qu’elle est née la force à se tourner et vous écouter parler. Avez-vous déjà été pris à écouter quelqu’un à qui vous ne vouliez même pas parler, mais êtes resté quand même? Incapable de couper la conversation et vous sentir totalement inconfortable? Pourtant tout ce que vous aviez à faire c’était de commencer à marcher… Très difficile à accomplir; voilà de la programmation sociale à son meilleur. Mais maintenant vous pouvez utiliser ce phénomène à votre avantage; Par contre vous devez vous assurer que l’interaction est plaisante pour vous et pour elle…

Complimentez-la sur quelque chose d’autre que son physique, soyez socialement calibré à la situation, coupez la conversation le premier en lui disant : « J’apprécie vraiment de te parler, mais je dois aller rejoindre/faire ______, ce serait bien de continuer cette conversation plus tard, qu’est-ce que t’en penses? » Vous pouvez ensuite lui demander son numéro, ou encore mieux, si les circonstances vous le permettent, l’inviter dans une « instant-date » (prendre un café, continuer de marcher ensemble, etc.)

Bonne chance Messieurs.

Categories: Séduction Tags:

Article du LasVegas Weekly sur la Super-Conférence de LoveSystems

November 3rd, 2009 No comments

« One of the guys, a French-Canadian, brings a girl over to the Pickup Artist table, and when she gets there, she sits down on his lap. A couple of minutes later, they’re making out. »

Parait-il que j’ai encore une fois représenté la communauté Québecoise dans les médias du LasVegas Weekly. C’est un article cool qui parle de ce qui s’est passé lors de la super-confé rence de LoveS ystems au Hard Rock Casino il y a quelques semaines. On y parle d’ailleurs du prochain produit de Love Systems: une application pour iPhone…

http://www.lasvegasweekly.com/news/2009/oct/29/sympathy-skeezy/

Categories: Séduction Tags:

Un premier post…

November 3rd, 2009 No comments

Biskit Day Game

Mon rôle ce weekend? Participer dans le ratio 3:1 (Afin d’assurer un produit de qualité, Lovesystems à instauré cette politique : un instructeur pour trois étudiants. Ainsi, le training est fait sur une base beaucoup plus personnelle.)  Nous avons dû afficher le signe « Sold Out » pour ce weekend; 12 étudiants. Ainsi, Soul, Biskit, Starlight et UK Charmer étaient en charge ce weekend.  Après la portion séminaire où Soul enseigne les rudiments de l’approche de Jour, nous sommes séparés en group de 5. Je suis responsable de trois hommes, tous dans la trentaine et chacun déterminé à considérément améliorer leur vie.  C’est une chose que j’adore de ce travail d’ailleurs, je suis constamment entouré de gens qui désirent se prendre en main et font un effort pour améliorer leur sors. Il y a ceux qui se plaignent qu’ils n’ont pas ce qu’ils veulent dans la vie, et ceux qui sont diligemment dans un processus pour l’obtenir. Je suis fier d’évoluer avec des gens de la seconde branche. Enfin, mes trois étudiants ont une histoire semblable : Intelligents, intensément impliqué dans leur carrière, célibataires depuis…enfin… toujours et hantés par une, semble-t-il, insurmontable anxiété d’approche. Bien que tous les étudiants avec qui j’ai évolué aient une personnalité unique, ils ont tous quelques points en commun.  Ils se sont tous fait promettre qu’un jour ils rencontreraient, sans effort, « la bonne », qu’il faut être soi-même pour être séduisant, que les femmes aiment les « Nice guys »  et que tout se passe comme dans les films. Je ne les blâmes pas, je croyais les mêmes chose jusqu’à ce que je prenne, comme eux, ma vie relationnelle en main. Je me considère chanceux d’avoir faite cette réalisation à 21 ans plutôt que dans la trentaine; bien que c’est vrai qu’il n’est jamais trop tard; UK Charmer était responsable d’un étudiant de 55ans ce weekend.

Avec ce blog, j’ai pour but d’aborder le sujet de la séduction avec la communauté Francophone. J’y traiterai de sujet spécifique, y raconterai mes aventures et répondrai aux  questions des lecteurs.

À bientôt.

Lovesystems.com/biskit

Categories: Séduction Tags:
Social Buttons by Linksku